vendredi 1 juillet 2016

La magie des Cinque Terre

Les Cinque Terre, ce sont ces villages colorés que l'ont voit beaucoup sur instagram et pinterest, avec ces petites maisons de pêcheurs au bord de l'eau. En réalité, il s'agit de 5 villages dans les montagnes bordant la mer de Ligurie, et qui se situent entre Levanto et La Spezia dans la région elle aussi appelée Ligurie. En plus de ces cinq villages, les villes et bourgs autour d'eux comme Levanto, Portovenere ou Lerici ont aussi beaucoup à offrir aux voyageurs et touristes, autant pour ceux qui aiment la plage et le farniente, que pour les amoureux de randonnées ou de plongée sous-marine. Et puis, en plus, on y mange bien, entre les fruits de mer et le pesto, les citrons et la focaccia. J'y ai passé un long week-end avec ma famille d'accueil italienne, qui sont clairement des amours pour m'avoir emmenée et qui me permet aussi d'affirmer que c'est une destination qui convient aussi très bien aux voyageurs avec des enfants, puisque nous sommes partis avec Maia et Viola, 8 et 5ans et qu'elles ont adoré. Forcément, quand on peut se baigner dans la mer un 27 mai, c'est plutôt cool. 


On est arrivés le jeudi soir, et Stefania avait loué un cottage à un couple de personnes âgées qui connaissent très bien la région et nous ont beaucoup renseigné. On a donc logé dans un petit petit village en altitude qui avait une vue incroyable sur les montagnes et la mer. Les rues de ce village, Chiesanuova sont tellement étroites que les voiture n'y passent pas, et tout est plus ou moins fait en roche. Ce n'est pas du tout un endroit touristique, seuls les locaux et les personnes qui comme nous louent ce cottage y passent, et en y passant quelques jours j'ai vraiment eu un aperçu de l'Italie profonde et authentique, avec les cloches de l'église qui sonnent à 7:15 dans une sorte de concert un peu surprenant. 



Chiesanuova se situait proche de Levanto, où nous avons mangé tous les jours, notamment au Nettuno, une pizzeria/restaurant abordable avec une vue sur la mer totalement dingue et des prix abordables. On y a aussi mangé nos focaccie quand on partait en balade et qu'on voulait quelque chose de rapide, cette fois sur la terrasse prévue pour les baigneurs. Si vous allez à Levanto, arrêtez-vous-y et goûtez à leur spaghettis aux coquillages, une petite merveille.


Levanto nous a régalé avec ce restaurant mais aussi ce coucher de soleil, après lequel nous sommes vite rentrés au cottage pour se reposer avant de démarrer la journée de visite des Cinque Terre du lendemain ! 



Réveil à 7;15, par les cloches de l'église, petit déjeuner et douche et hop, on était tous partis pour Levanto afin de démarrer notre journée. Pour accéder aux Cinque Terre, il y a deux grandes façons. Il y a l'option 1 qui est le train, et qui parcourt tous les villages toutes les heures. Pour cela, il y a une carte qui donne accès illimité au train pendant une journée ainsi que la wifi gratuite et les toilettes gratuites, pour 16€ par adulte. Le prix d'un ticket de train à l'unité est d'environ 4€, si vous ne voulez voir qu'un seul village spécifique. La carte donne aussi accès à tous les sentiers de randonnée, car il faut savoir que comme les Cinque Terre sont un parc national protégé, certaines balades sont payantes. Nous avons choisi l'option 2, c'est à dire le bateau. 






Le bateau fonctionne comme le train. Enfin, je veux dire que c'est le même principe de navette entre les différents villages entre Levanto et Portovenere, et que lui aussi a un timetable précis. Il coûte cependant 32€ par personne/la journée. Viola qui avait encore 4 ans, n'a pas payé. Le bateau est un moyen plus cher mais vraiment sympa de découvrir les Cinque Terre car en arrivant par la mer, on a l'occasion de voir les paysages de vignes à flanc de colline mais aussi de voir les villages de loin avec toutes leurs belles couleurs.



On ne s'est pas arrêtés partout, en réalité, mais on a eu une journée bien remplie en commençant par Riomaggiore. 









Après une heure de visite, on est partis vers Portovenere, qui ne fait pas exactement partie des Cinque Terre mais qui devait être une superbe destination avec un château, une église perchée sur la roche et des petites maisons toutes mignonnes.




La focaccia, un délice ligure.




Certaines de ces photos sont prises du château qui surplombe Portovenere et qu'il faut cependant payer 5€ l'entrée après une grimpée musclée de rues en ruelles. La vue en vaut la chandelle, et c'est un lieu très bien conservé, verdoyant, dont la visite peut se faire très rapidement. Je le sais parce qu'on s'est rendus compte que le bateau allait bientôt partir et nous avons fait vite pour ne pas le rater et pouvoir continuer notre périple de village en village. Direction : Vernazza.




Vernazza est un village tout mignon, lui aussi avec ses bateaux de pêcheurs, maisons colorées et des tas de petites boutiques. Il y a aussi une église avec vue sur la mer bleue, de quoi donner envie à une athée de s'y marier ! Une beauté ! Nous n'y sommes pourtant pas restés longtemps car les enfants fatiguaient et nous avons pris le bateau pour rejoindre Monterosso sul mare... où j'ai en fait pris très peu de photos car c'est le moins colorés des villages mais peut-être le plus sympa pour sortir boire un Spritz ou manger une pizza, ou encore s'acheter des petits souvenirs artisanaux. On y est d'ailleurs retournés le lendemain pour y manger, attirés par sa tranquillité le soir tombé. Après cette chouette balade, nous sommes repartis vers Levanto. 

Monterosso, et une cathédrale bien ligure !

Levanto, tellement mignonne.


Le lendemain, un samedi donc, nous sommes restés à Levanto et ses alentours car il faisait tellement chaud que les filles avaient des envies de plage, qui étaient bien méritées. Nous avons donc passé une bonne partie de la journée à la plage plutôt calme en cette époque, et à faire quelques ballades, notamment celle qui mène à Bonassola. Ce sentier est un peu spécial car il prend la route des anciens chemins de fer, transformés en pistes cyclable et piétonne. C'est un régal de s'y balader car au delà d'être original, il y fait aussi très frais dans les tunnels, et entre chacun d'entre eux, la vue est sublime.







Cette journée avait l'allure d'une journée d'été, mais ce n'était que le 27 mai. Le lendemain, nous avons repris la route en faisant une pause repas dans la ville de Lerici, toujours en Ligurie. Un dimanche de beau temps, les italiens ne font pas exception à la règle et vont se baigner ou au moins faire bronzette. Lerici était donc pleine de monde. Cela dit, pour une pause focaccia face à la mer, ça nous a beaucoup plu avant de reprendre la route jusque Carpi.



Voilà pour mon passage aux Cinque Terre et à la région de la Ligurie. Court, mais intense. C'est assez rare que je dise d'un endroit que j'y retournerai, car j'ai souvent soif de nouveaux lieux et paysages, mais la Ligurie m'a absolument charmée, peut-être parce que je l'ai visitée hors saison... Elle peut devenir très touristique en été ! Je vous en parlerai bientôt car c'est bien possible que je m'aventure vers Gênes cet été... Si vous avez des questions, des envies, des choses à partager, c'est toujours un plaisir de vous répondre sur twitter, facebook, ou en commentaire ! xx